Traitement de la couche picturale

Le traitement de la couche picturale intègre diverses actions menées sur la couche picturale, afin de conserver sa cohésion et son esthétisme.

On retrouve ainsi l’ensemble des traitements concernant la lisibilité de l’oeuvre. Le nettoyage et le décrassage de celle-ci sont l’une des premières étapes réalisées par le restaurateur.

Ensuite le restaurateur peut être amené à retirer par le biais de traitements chimiques les couches de vernis et les repeints présents sur la couche picturale. Le terme “repeint” désigne une matière picturale apportée après la création de l’oeuvre sur la couche picturale. Le repeint couvre généralement une lacune, qu’il a pour fonction de masquer, mais aussi de la peinture originale ou celle d’un repeint antérieur, notamment lorsqu’il est superposé sur celle-ci et sur une lacune.

Une autre opération est aussi nécessaire dans le traitement de la couche picturale : la pose et la structuration des mastics (voir mastic).

Enfin, la réintégration colorée ou retouche est l’un des éléments qui redonne toute son intégrité esthétique à l’oeuvre.