Consolidation de déchirures de tableaux

Au cours de sa vie, une oeuvre peut subir des déchirures de son support. Les raisons sont dues à des manipulations indélicates, à un stockage inapproprié ou bien à un vieillissement des matériaux du support.

Ce vieillissement est engendré par l’oxydation des matériaux, qui conduit à une rupture des chaines moléculaires. Les supports en matériaux naturels, tels que les toiles de lin, chanvre, jute, coton, soie sont beaucoup plus sensibles au vieillissement par oxydation, que des toiles synthétiques.

La restauration de ce type d’altérations réside dans la consolidation et le comblement de ces déchirures et de ces lacunes. Le restaurateur peut être amené à utiliser diverses techniques pour résoudre les problèmes de ruptures structurelles.

Zone de lacunes d’une huile sur toile, dont la couche picturale s’est fortement rigidifiée. La zone centrale montre la toile de rentoilage présente sur l’oeuvre.