Technique du fil à fil

Cette technique est utilisée lorsque l’œuvre présente des déchirures.

Celles-ci seront, bien que restaurées, demeureront, au cours du temps, des zones de fragilité . La technique du fil à fil permet de consolider ces zones en apportant un soutien supplémentaire.

La technique du « fil » à « fil » consiste à retrouver le tissage d’origine et à sceller chaque fil avec un adhésif inerte, qui les maintiendra en place, de manière durable.

Une disposition légèrement en quinconce permettra aux fils de suivre les divers mouvements de la toile et donc d’offrir une meilleure résistance aux variations du support.

Ce travail est une opération longue mais nécessaire, bien que non visible. En effet, l’ensemble est recouvert de mastics et de retouches du côté de la couche picturale. Le travail est cependant visible, au dos de l’œuvre.

Pose d’un fil de nylon enduit de Plextol B500 pour effectuer un pontage ou technique du fil à fil.